Lilas aux multiples parures, osez la collection !

Lilas Syringa vulgaris rose au jardin

Floraison généreuse, parfum envoûtant et entretien sans souci, des atouts que le lilas cultive pour vous séduire encore et toujours ! Variétés d’hier, plus parfumées, ou variétés d’aujourd’hui, plus spectaculaires, osez la collection !

Fleur indissociable des jardins de grand-mère, le lilas commun (Syringa vulgaris), vous offre, chaque printemps, ses brassées parfumées. Les jardiniers d’aujourd’hui redécouvrent ses qualités qui répondent à merveille à leurs attentes : simplicité d’entretien, abondance de fleurs, une silhouette qui se glisse partout, même dans les plus petits jardins… On lui pardonne volontiers la courte durée de sa floraison tant elle est époustouflante. Durerait-elle plus longtemps qu’on l’en apprécierait moins !

A multiples facettes

Et quelle diversité ! A fleurs simples, à fleurs doubles, à longues grappes ou courts épis… Leur fameux coloris « lilas » n’est leur seule couleur. Ils sont blancs (‘Madame Lemoine’), crème à jaune pâle (‘Primrose’), vraiment roses (‘Rose de Moscou’) ou bicolores (‘Sensation’). Les variétés à fleurs doubles ont l’avantage, en général, de fleurir plus longtemps, bien au-delà de la quinzaine de jours classiques. Les variétés modernes, souvent moins vigoureuses que les anciennes, fleurissent sur toute la plante et pas seulement au sommet de l’arbuste. Enfin, pour contrecarrer les détracteurs qui le trouveraient plutôt banal en dehors de sa floraison, le feuillage de certains se parent de panachures d’or chez ‘Aucubaefolia’ ou s’habillent entièrement d’or chez ‘Aurea’.

Lilas_madameLemoine-primrose-sensation

Privilégiez le naturel

Les lilas ne sont jamais autant en valeur que dans les mises en scène très naturelles, proches de leur situation d’origine, en petit bosquet avec d’autres arbustes. Plantez-les en compagnie d’autres arbustes de même vigueur, pas trop touffu comme les cytises (Laburnum anagyroïdes) ou d’un seringat. Mais c’est en haie que vous pourrez satisfaire votre enthousiasme de collectionneur, en plantant un pied de chaque variété pour clôture avec panache votre jardin.

Lilas collection jardin

Faites des bouquets…

Les lilas aiment les sols pauvres et secs où ils fleurissent abondamment chaque année. Pas de fertilisation à la plantation, il n’y a rien de pire pour faire pousser vigoureusement un lilas au détriment de sa floraison. Le soleil est impératif. Évitez les plantations trop denses ou sous un couvert végétal. Cueillez des grandes brassées de fleurs pour faire des bouquets, il n’y a pas mieux pour maintenir le lilas en forme. La taille doit s’effectuer durant la floraison ou juste après. C’est là le seul entretien qu’il vous demande. Ils sont si robustes qu’ils continuent de fleurir de nombreuses années durant même dans les jardins abandonnés.

Bouquet de lilas sur une table au jardin

Le saviez-vous ?

Le lilas tire son nom du persan « lilak » qui ne veut pas dire autre chose que « rose », une allusion à sa couleur, entre le mauve, le bleu et le rose, ce ton qui porte d’ailleurs le nom de « lilas ».

Les plus originaux

Le plus parfumé ? ‘Katherine Havemeyer’

L’une des plus grande fleurs, très double et très parfumé, rose en bouton, lilas pâle épanouie. : 4 à 5 m de haut.

Lila Katherine Havemeyer

Un jaune ? ‘Primrose’

Fleurs simples aux mille nuances du blanc ivoire au jaune très pâle. 4 à 5 m de haut.

Un bicolore ? ‘Sensation’

Inédit chez les lilas, ce contraste de couleurs, pourpre foncé bordé de blanc. 3 à 5 m de haut

Un feuillage panaché ? ‘Aucubaefolia’

Fleurs simples d’un joli bleu pâle qui s’épanouissent régulièrement du printemps aux gelées, et feuillage irrégulièrement taché d’or à la manière d’un aucuba. 3 à 5 m de haut

Des cousins pleins de charme

Le lilas commun a de nombreux cousins que l’on regroupe sous le nom de « lilas à petites feuilles ». Ne dépassant pas les 2 mètres de haut, ils s’adaptent parfaitement en bac. Ils produisent des fleurs en petites panicules, généralement très parfumées. Vous les aimerez…

Pour leur 2 floraisons par an (entre avril et mai, puis en septembre) : ‘Josée ‘, ‘Palibin’, ‘Red Pixie, les lilas ‘Bloomerang’ ou Syringa microphylla ‘Superba’.

Pour leurs belles couleurs d’automne : aux jeunes pousses bronze et au feuillage qui s’empourpre à l’automne, ‘Red Pixie’ et les lilas de la série ‘Bloomerang’, qui deviennent jaune d’or.

Pour son feuillage découpé comme de la dentelle :lilas de Perse ‘Laciniata’ (Syringa x laciniata)

Lilas 'Red Pixie'
Lilas ‘Red Pixie’

Crédits photos : Biosgarden, Adobe Stock

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


deux × 1 =