Les outils indispensables du bon jardinier

outils-jardin-potager-terre

Les outils pour travailler le sol

  • La bêche : elle permet de retourner la terre en profondeur (environ 35 cm), de l’ameublir et de la rafraîchir avant les plantations et semis. Elle peut également servir pour creuser les trous de plantation qui accueilleront arbres et arbustes.
  • La bêche-fourche : indispensable pour préparer le sol, grâce à ses quatre dents, elle est moins agressive envers les lombrics que la bêche traditionnelle. Elle permet donc d’ameublir la terre sans la retourner et est donc plébiscitée par les jardiniers bio.
  • La griffe ou le croc : on l’utilise après la bêche-fourche pour émietter, aérer, décompacter le sol et préparer ainsi les semis. Avec ses trois ou quatre dents recourbées, la griffe facilite la pénétration de l’eau dans les plate-bandes, massifs ou au potager.
  • La serfouette : outil polyvalent par excellence, la serfouette est multifonctions. Suivant le modèle choisi (avec deux pannes ou une panne et une fourche), on peut sarcler, biner, griffer, ameublir la terre entre les plantes ou piocher.
  • Le râteau : qu’il soit à dents courbes ou plates, c’est un outil multifonctions puisqu’il est aussi bien utilisé pour les travaux de nettoyage que de plantation. Ainsi, il permet de damer le sol, affiner et égaliser la couche superficielle de terre, éliminer les cailloux.

outils jardin beche rateau jardinageLes outils pour planter

  • Le transplantoir : outil de base du jardinage à main, en forme de pelle, il est idéal pour planter, repiquer les plants en godets ou en mottes, ou creuser des trous. Avec sa forme, il préserve les racines.
  • Le plantoir : outil basique du jardinier, comme son nom l’indique, il sert à planter. On forme en effet un trou dans la terre pour y repiquer les plants en mottes ou à racines nues issus des semis.

outils jardin planter transplantoir jardinage

Les outils pour nettoyer et entretenir le jardin

  • Le sécateur : il est indispensable pour tailler les arbustes et les débarrasser des bois morts. Ses lames croisantes assurent une taille franche et nette pour une bonne et rapide cicatrisation. Le choisir avec des poignées ergonomiques pour en assurer une meilleure prise en main.
  • La cisaille à mains : utile pour les haies et les bordures, elle est plus écologique que le taille-haie électrique.
  • Le coupe-branches : avec ses longues poignées et son articulation double, il permet d’entretenir et d’élaguer les branches des arbres et arbustes au bois dur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


onze + 5 =