La folie du terrarium

Terrarium

Véritables petits cabinets de curiosité, les verreries et terrariums ont aujourd’hui investis nos espaces de vies. Leur côté miniature et naturel fait de plus en plus d’adeptes. Pourquoi ne pas succomber vous aussi ?

Par définition, le terrarium est un lieu confiné où vivent des espèces végétales avec des minéraux et un substrat permettant de recréer le biotope naturel ainsi qu’un décor paysager. En comparaison avec un aquarium, ce sont la terre, le sable ou le gravier qui remplacent l’eau et recréent un milieu de vie adéquat pour les végétaux.

De formes et de tailles variés, de plus en plus esthétique, le terrarium se pose ou se suspend. Il doit être adapté aux végétaux que vous choisirez : sélectionnez le modèle en fonction de la plante qui vivra dedans. Souvent en verre, le terrarium permet ainsi d’observer et de voir évoluer la plante, sans oublier son aspect décoratif dans la pièce. Il existe aussi des terrariums en plastique ou en plexiglas, d’autres en métal ou en bois avec une façade transparente.

Bocaux terrarium plantes

Le grand intérêt du terrarium est d’avoir des plantes vivantes chez soi sans aucun entretien.

Toutes les espèces de plantes ne peuvent pas grandir en terrarium. Évoluant dans un espace restreint, la plante doit être de petite taille et avoir une croissance lente, tout en se contentant d’un faible volume de substrat. La plante doit aussi pouvoir s’adapter aux conditions climatiques du lieu : si l’atmosphère est sèche et chaude, il est préférable d’opter pour des plantes grasses ou succulentes. Si au contraire, l’atmosphère est humide, vous pourrez planter de la mousse, des fougères ou encore des plantes carnivores et des orchidées.

JeroboamLe terrarium apprécie peu le soleil direct, qui risque de brûler ses plantes rapidement. Cependant, il demandera tout de même un emplacement lumineux avec une température adaptée aux plantes s’y trouvant. L’arrosage du terrarium devra être particulièrement soigné. Ne disposant pas d’évacuation d’eau, il faudra amener la juste quantité pour ne pas noyer les plantes. La fréquence d’une fois par mois est un bon tempo. Dans le cas d’un terrarium fermé, et si le choix de plante est bon, l’arrosage pourra n’avoir lieu qu’une fois par an.

Le terrarium a le vent en poupe en termes de décoration car son intégration dans nos maisons est extrêmement facile. Tant posé que suspendu, le terrarium apporte une touche de déco nature originale !

Vous retrouverez dans le commerce des terrariums déjà plantés que vous pourrez installer directement dans votre intérieur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


un × cinq =