Cultiver votre propre mine d’or rouge… le safran !

Crocus Sativus

Publi-rédactionnel

Laissez-vous transporter par les mets exotiques préparés avec le safran… de votre propre jardin !

Le safran, aussi connu sous le nom « d’or rouge » par sa rareté vous est aussi accessible !

Pour vous assurer de la pureté et authenticité de cette épice extrêmement recherchée et souvent falsifiée en préparation (surtout le safran en poudre), cultivez-vous même votre propre safran !

Dans cet article, vous découvrirez comment faire son propre safran et vous serrez rapidement séduits par cette petite fleur si précieuse !

Qu’est-ce que le safran ?

Le safran ou Crocus Sativus est une variété de crocus à floraison automnale originaire du bassin méditerranéen. Depuis l’Antiquité, cette fleur de valeur était déjà appréciée pour ses nombreux usages : en cuisine, comme colorant, pour ses vertus médicinales et même en tant que parfum !

Safran

Exploité et échangé, le safran s’est rapidement répandu au-delà des pays méditerranéens. Chaque pays lui trouva une nouvelle utilisation et cette plante qui vaut son poids en or « signe extérieur de richesse » devînt très recherchée chez les nobles.

De nos jours, le safran est devenu un ingrédient incontournable dans de nombreux plats et spécialités.

La bonne nouvelle est que cette épice a un arôme très puissant, il vous faudra donc très peu de safran pour assaisonner vos plats et faire ressortir le goût délicat du safran ! Sans doute, vous reconnaissez la couleur jaune-orangée typique du safran dans la Paëlla Valencianna ou encore le risotto alla Milanese, mais il existe aussi de nombreuses autres recettes exotiques et même des plats sucrés incorporant cet ingrédient.

Plantation des crocus à Safran

Le Crocus Sativus se met en terre à partir de juillet et jusqu’à fin août. De cette manière, on assure une floraison pour les mois de septembre à novembre. En général, la floraison survient 4 à 6 semaines après la plantation.

Plantez les bulbes à 20 cm de profondeur et respectez un espacement entre les bulbes de 8 – 15 cm (en fonction du calibre des bulbes).

Un sol trop sablonneux risque de s’assécher trop rapidement et donc de provoquer la mort du bulbe. En théorie, la culture du safran ne requiert pas d’arrosage mais dans le cas d’une forte déshydratation une irrigation ponctuelle est la bienvenue. La culture du Crocus Sativus est gourmande en ressources et c’est pourquoi, il vaut mieux préférer un sol riche en matière organique. Enfin, un sol profond (30 – 40 cm) et aéré est propice à un meilleur développement du bulbe.

La plante a besoin d’une exposition plein soleil et ne tolère pas les expositions ombragées.

Afin d’éviter toute concurrence, il est recommandé de désherber régulièrement entre les bulbes de Crocus Sativus. Un enherbement trop fort pourrait entrainer une vraie diminution de la floraison.

Enfin, en raison de l’appauvrissement du sol, il est impératif de procéder à un arrachage de vos bulbes tous les 3 à 5 ans et de les déplacer.
Vous pouvez arracher les bulbes de safran fin juin / début juillet et les replanter en les espaçant comme lors de la plantation en y ajoutant un peu de compost.

Les bulbes d’origine se multiplient et si vous disposez de suffisamment d’espace, vous pouvez tous les replanter. Notez bien que les plus petites bulbilles ne donneront pas de fleurs la première année mais dans les années suivantes.

On conseille de ne pas replanter du Safran au même endroit et de laisser la terre reposer pendant 5 à 10 ans. Pour réduire cette durée de rotation, n’hésitez pas à enrichir régulièrement la terre et apporter de l’engrais vert.

La récolte

En automne, lorsque les jours commencent à raccourcir et rafraîchir, les premières fleurs de Crocus Sativus percent la terre et font leur apparition. Il est bientôt temps pour la récolte ! 

La fleur de Safran est capricieuse. Elle demande à être récoltée tôt le matin une fois la rosée évaporée mais avant que les pétales ne s’ouvrent au risque que le soleil ne vienne assécher les stigmates.
Comme toutes les fleurs ne fleurissent pas au même moment, il est important de répéter l’opération quotidiennement afin d’assurer une qualité optimale de votre safran.

Une fois les fleurs récoltées, il faut procéder à leur “émondage”. Cette étape, qui doit impérativement être effectuée le même jour que la récolte, consiste à retirer les 3 stigmates de chaque fleur, de sorte à ne garder que la partie rouge. On peut s’aider d’une pince à épiler, d’un petit ciseau courbé ou de ses ongles ! Vous sentirez alors une odeur très agréable de rose.

Le séchage

La dernière étape avant la dégustation est le séchage. Cette étape cruciale doit là encore être faite rapidement après l’émondage.
Le séchage peut aisément se faire dans un four domestique, à chaleur très basse. Le safran perdra 80% de son poids ! Un séchage à 50°C pendant 20 minutes vous garantira un safran épicé, tandis qu’un séchage à 30°C pendant 30 minutes vous assurera un safran safrané. S’il a plu pendant la récolte, prolongez de quelques minutes ce temps de séchage car il est impératif que le safran soit bien sec afin d’éviter tout risque de moisissure. La couleur finale sera d’un rouge un peu plus foncé que les stigmates frais.

On conservera alors cet or rouge dans un bocal en verre hermétique à l’abri de la lumière. Il est nécessaire de le laisser affiner 2 à 3 mois. Avant cette période, le safran n’aura pas acquis tout son parfum et aura donc peu d’intérêt culinaire.
Ensuite, vous pouvez conserver votre safran pendant 3 années dans ces conditions.

Qu’attendez-vous encore pour impressionner vos invités et les emmener en voyage à travers des recettes exotiques, somptueuses et gourmandes, faites à partir de votre propre récolte de safran ?

Recette de la Paëlla Valencianna facile !

Paella Valencianna

Ingrédients : pour 6 personnes

  • 600 gr de riz
  • 1,5 kg de poulet
  • Mélange de fruits de mer (crevettes, moules, calamars)
  • 200 gr de Chorizo épicé
  • 3 poivrons rouges en morceaux
  • 3 tomates en dés
  • 500 gr de petits pois
  • 1 oignon en morceaux
  • 5 brins de Crocus Sativus cultivés maison

Instructions :

Dans une grande poêle avec un fond d’huile d’olive, faire frire l’oignon, les poivrons et les dés de tomate.

Ajouter le poulet coupé en morceaux. Après quelques minutes, ajouter le riz et les fruits de mer. Submerger le riz avec un bouillon de poulet.
Laisser cuire le riz.

Délayez les brins de safran dans un peu d’eau. Ceci permet à l’eau de s’imprégner des arômes et des pigments du safran. Ajouter ce mélange à la poêle.

Laisser cuire le tout jusqu’à ce que le riz soit cuit. Ajouter en dernier les petits pois et le chorizo en morceaux. Attendez que tout le liquide soit évaporé. Salez et poivrez.

Servez et impressionnez les papilles gustatives de vos invités !

Crédits photos: Deboer & Adobe stock