Compost : l’or noir des jardiniers en points de clés

Élément majeur du jardinage naturel, le compost s’inscrit dans une démarche de recyclage et d’un fonctionnement de plus en plus autonome de nos foyers.

Il permet de réduire la quantité d’ordures produite par votre foyer (et par votre jardin), et vous produirez un fertilisant 100 % naturel !

Ensemble de matières organiques qu’on valorise en les laissant se décomposer, le compost est le meilleur des terreaux : riche et naturel.

Pourquoi composter ?

1 – C’est écologique et économique
2 – C’est pratique en terme de gestions de déchets
3 – C’est bon pour les végétaux et la planète

Avec quel matériel ?

  • Un bac (acheté en jardinerie ou fabriqué maison) assez haut et agrémenté d’un couvercle
  • Vos déchets ménagers et du jardin (voir ci-contre)

Comment bien faire ?

Etape 1 : trouvez un lieu proche de la cuisine, accessible, et non bétonné.

Etape 2 : fragmentez et mélangez bien les déchets riches en azote (déchets humides) et ceux riches en carbone (déchets secs). La proportion idéale est d’un tiers de déchets bruns pour deux tiers de déchets verts.

Etape 3 : aérez régulièrement (toutes les 3 à 4 semaines) à l’aide d’une fourche afin d’apporter de l’oxygène et de contrôler l’humidité.

Etape 4 : protégez bien votre compost de l’humidité (d’où l’importance du couvercle).

Etape 5 : gardez patience, le compost n’est utilisable qu’au bout de 8 mois de fermentation minimum.

Comment savoir si le compost est prêt ?

Un bon compost est de couleur très foncée, quasiment noir.

Il sent bon, avec une odeur proche de celle de la terre ou des sous-bois.

Dans l’ensemble, lorsque le compost est à maturité, les matières compostées ne sont plus identifiables,

À noter : en réalisant un compost maison, vous pouvez réduire jusqu’à 30% de vos déchets ménagers !

Qu’est-ce que j’y mets ?

JE METS

Les déchets ménagers

  • les épluchures et restes cuisinés de fruits et légumes (les écorces dures de bananes et melons seront coupées en petits morceaux, on limite les agrumes)
  • les feuilles et sachets de thé
  • le marc de café avec
  • le filtre
  • les coquilles d’oeufs qui seront émiettées
  • le papier essuie-tout et les mouchoirs blancs
  • le papier journal et les cartons exempts de produits polluants
  • la cendre de bois
  • la sciure et les copeaux de bois

Les déchets du jardin

  • les feuilles mortes
  • les fleurs fanées
  • les tontes de gazon (mais pas à chaque tonte car l’herbe tondue a tendance à former une matière visqueuse)
  • les tailles de haies
  • les petits bois ligneux de taille et les trognons de choux broyés
  • les mauvaises herbes sarclées et non montées en graines
  • la terre des potées
  • les pousses d’orties non montées en graines (un véritable activateur de compost naturel)
  • la paille et le foin

JE NE METS PAS

Les déchets ménagers

  • les viandes et poissons, os et arêtes
  • les magazines et prospectus
  • les contenus des sacs d’aspirateur
  • les huile et graisses
  • le pain et les biscottes
  • les produits laitiers
  • les litières du chat
  • les cendres de charbon

Les déchets du jardin

  • le gros bois ou le bois traité
  • les tailles de thuyas et de conifères
  • la terre et le sable
  • tous les plants de légumes infestés par la maladie
  • les mauvaises herbes montées en graines
  • les végétaux traités par des pesticides

Les produits

Composteurs
Composteurs
Activateurs de compost
Activateurs de compost

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


trois × trois =