Au coeur de la production : Les Fleurs de l’Etang

Le producteur “Les Fleurs de l’Etang”, nous a ouvert ses portes… l’occasion de leur poser quelques questions sur leur production de Poinsettias que vous pouvez retrouver dans nos jardineries VillaVerde.

Pouvez-vous nous raconter l’Histoire des Etablissements horticoles Les Fleurs de l’Etang ?

L’entreprise a été créée en 1981 par M. et Mme Pigot. A sa création, l’exploitation était spécialisée dans les fougères et produisait jusqu’à 1 million d’unités par an. Pour suivre l’évolution du marché et répondre à la demande des jardiniers amateurs, celle-ci s’est tournée vers des plantes de diversifications. En 2008 l’EARL Pigot est devenue partenaire de Végécom afin de proposer de nouvelles gammes : plantes à massifs de boutures et plantes en pots et de compositions. En 2013, l’entreprise intègre dans ses effectifs Damien Fertier en tant que saisonnier et Anthony Lejeune en tant que stagiaire. Anthony avait pour projet de s’installer, et voyant l’opportunité du départ en retraite de Mr et Mme Pigot, il décide de s’associer avec Damien pour former l’EARL Les fleurs de l’étang et pérenniser le partenariat avec Végécom.

Vous êtes un des plus gros producteurs français de poinsettia, pourquoi avoir choisi cette plante plutôt qu’une autre ?

Nous avons choisi cette plante car nos serres sont équipées pour produire des poinsettias et que nous avons développé une expertise au fil des années dans cette culture. Et par ailleurs, nous aimons particulièrement Noël. Le poinsettia permet de mettre de la couleur vive grâce à son rouge étincelant dans nos habitations, c’est un produit vivant au-delà d’une simple décoration. Elle porte bien son nom : étoile de Noël !

Est-ce que le poinsettia se cultive avec une méthode de production qui lui est spécifique ?

C’est une plante qui se colore naturellement en jour court, elle a besoin d’être pincée quelques semaines après son repiquage puis, elle doit être distancée à plusieurs reprises pour lui permettre de s’épanouir pleinement. Le poinsettia a un temps de culture assez long : les premiers repiquages se font en juin, pour une plante prête à être vendue cinq mois après. Nous cultivons le poinsettia de manière à ce qu’il soit durci et trapu, afin de proposer à nos clients une plante résistante et bien fournie. Pour obtenir ce résultat, nous cultivons les plantes à basse température, ce qui permet par ailleurs d’être dans une démarche de respect de l’environnement et de maîtrise énergétique, ce qui est un enjeu important aujourd’hui.

Sur la vingtaine de variétés de poinsettias que vous produisez, une quinzaine d’entre eux sont de couleur rouge et représentent 99% de vos ventes, pourquoi selon-vous les autres couleurs attirent moins les clients ?

Le rouge est la couleur qui symbolise le mieux Noël, les bractées des étoiles de Noël sont vraiment attirantes. Nous-mêmes, dans nos serres, nous éprouvons chaque année toujours autant en admiration devant ces plantes.

Le système racinaire du poinsettia nécessite une parfaite maitrise de son arrosage lors de sa culture, quelle méthode employez-vous afin de maitriser parfaitement ce paramètre ?

Nous procédons en deux temps pour bien maîtriser l’arrosage. En début de culture, c’est le geste du professionnel qui agit : nous les arrosons à la main, par-dessus, et pouvons adapter l’arrosage en fonction de l’observation de nos cultures. Ensuite, une fois le pincement effectué, l’arrosage se fait par subirrigation (apporter l’eau à la base des pots) : ce mode d’arrosage est précis, il permet un apport d’eau homogène sur toute la surface, et garantie à la plante un approvisionnement en eau suffisant et régulier.

Votre entreprise est labellisée « Plante bleue », qu’est-ce que cela signifie ?

Plante Bleue est la certification nationale des horticulteurs et pépiniéristes engagés dans une démarche de production respectueuse de l’environnement. Elle atteste la mise en œuvre de bonnes pratiques environnementales et sociales contrôlées sur la base d’un référentiel technique national, ce qui garantit le sérieux et la fiabilité de la démarche. Ces bonnes pratiques de production concernent : la gestion de l’irrigation, la stratégie de fertilisation, la protection des cultures, la gestion des déchets, la maîtrise de l’énergie, la biodiversité et l’environnement ainsi que les règles sociales et sociétales.

Avez-vous des conseils à donner aux clients VillaVerde suite à leurs achats de poinsettias ? Comment le faire refleurir ?

Le poinsettia s’adapte parfaitement à la température de nos intérieurs mais attention à l’excès d’eau. Accordez un emplacement lumineux à votre plante mais sans soleil direct. Pour le faire refleurir l’année suivante, Il faut le tailler après sa floraison (après l’hiver, courant du printemps), la plante peut alors être rempotée dans un terreau enrichi pour assurer son bon développement. La coloration des bractées se fera naturellement en jour court, donc à partir de mi-novembre.