Un potager sur mon balcon

Un potager pour mon balcon

Fruits et légumes reviennent en force dans les jardins en alternative «écolo» à la banalisation du goût… Même en ville où la place est comptée. Déguster des légumes produits sur votre balcon, c’est possible. Relevez le défi !

Potager balcon

Bon nombre de fruits et légumes prospèrent très bien en pot.

Choisissez ceux qui poussent vite, se récoltent rapidement et produisent en abondance comme les tomates à petits fruits dites « cocktail » (récolte longue et abondante) ou les radis (production rapide).

Pensez aussi aux élégantes qui se glissent parmi les fleurs comme les bettes à cardes colorées qui constituent un feuillage de choix pour mettre en valeur les fleurs d’une jardinière. Les aromatiques se mêlent aux fleurs estivales.

Les haricots grimpants donnent du volume à vos potées fleuries. On trouve de plus en plus de variétés de mini-légumes adaptées à la culture en pot : des pieds de tomates ne dépassant pas 40 cm de haut, des aubergines grosses comme un œuf ou encore des mini-concombres à peine plus longs que des gros cornichons.

Si leurs fruits sont plus petits que ceux de leurs grandes sœurs du potager, ils sont aussi plus nombreux et arrivent à maturité plus rapidement en général.

Récoltez quand vous êtes là

Concentrez vos récoltes lorsque vous êtes présents. Si vous prenez vos vacances en août, avancez la maturité de vos tomates et de vos courgettes pour les déguster avant de partir. Plantez-les dès le début avril et enveloppez-les dans des housses perforées, prévues à cet effet, tant que les dernières gelées ne sont pas passées. De même, recouvrez vos semis de haricots d’un voile de forçage, afin d’accélérer la germination et de faire vos premières récoltes avant de partir. En revanche, installez plutôt tardivement aubergines, piments et poivrons qui seront à maturité à votre retour. Inutile de vous lancer dans les légumes d’hiver : à cette période, vos récoltes seront peu satisfaisantes sur de si petites surfaces. Concentrez vos productions entre avril et octobre, une période où il fait bon flâner au balcon.

Tomate Cocktail
Terreaux
Arrosages et pulvérisations
Outillage à main
Carrés potager et tables de culture

Arrosez sans y penser

Pour une bonne production, choisissez un endroit bien dégagé, ensoleillé et abrité des courants d’air. La proximité d’un robinet pour l’arrosage sera bienvenue. Si vous cultivez de nombreux légumes, prévoyez un système d’arrosage au goutte-à-goutte. Il existe des kits de balcon très faciles à mettre en oeuvre. Si vous y ajoutez un programmateur simple, vous vous libérerez de la corvée d’arrosage et surtout vous vous garantirez des dégâts dus aux oublis.

Les légumes en pot sont des assoiffés : une sécheresse passagère peut ruiner votre récolte. Plus le pot est petit, plus il faut arroser et moins les légumes se développent. Aussi ne lésinez pas sur la taille des pots et jardinières pour une bonne croissance de vos légumes : 30 cm de diamètre est un minimum pour un pot et au moins 20 cm de profondeur pour une jardinière potagère.

Les légumes appauvrissent rapidement le terreau. A la plantation, mélangez à parts égales terreau ordinaire et compost. Dans le courant de l’été, apportez un engrais adapté dans l’eau d’arrosage. Changez le terreau de votre potager en pot tous les ans. Chaque fois que c’est possible, préférez les légumes en plants. Semez uniquement les variétés qui ne peuvent se cultiver autrement comme les légumes racines ou le mesclun.

Et n’écoutez pas ceux qui vous parlent de pollution. Au-delà du 4e étage, la pollution urbaine a peu d’incidence. Tout au plus vos légumes peuvent être souillés par les poussières qu’un bon lavage élimine.

Plants de légumes
Graines de légumes
Aromatiques
Petits fruits

Et pourquoi pas un carré ?

Voyez plus grand : installez un carré de potager sur votre balcon. Faites simple : un cadre de bois (il en existe en kit prêts à monter) et un liner (la bâche plastique que l’on utilise
pour l’étanchéité des bassins de jardin) pour en tapisser l’intérieur avant de remplir d’un bon terreau. Vous pouvez opter aussi pour les grands sacs étanches qui se posent partout. Ils ont l’avantage de facilement se remiser lorsque l’hiver est venu. Les paresseux préfèreront ces bacs potagers sur pieds qui évitent que l’on se baisse pour les entretenir
ou récolter. Sur roulettes, ils peuvent se déplacer à l’envi. Les plus pratiques sont entièrement démontables pour se faire discret en hiver. Ils arborent souvent de belles couleurs attractives pour les enfants. Votre carré de légumes sera un bon médiateur pour les sensibiliser à la nature et l’environnement. Il existe aussi des modèles de potager inclus
dans le mobilier de la terrasse. Pour rentabiliser au maximum la surface de votre carré plantez ou semez serré même dans les coins et récoltez les légumes jeunes. Dès qu’un emplacement est libre, installez une nouvelle production. Évitez de cultiver les mêmes plantes, de la même famille ou le même type de légumes (légumes feuilles, légumes racines, légumes fruits) au même endroit successivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + quatorze =