Carré d'herbes aromatiques

Aménager un carré d’herbes aromatiques

La conception en carré bien ordonné permet de réaliser un jardin d’herbes aromatiques élégant avec presque rien : des plantes, des pavés, un carré bien dessiné…

Quand installer mon carré d’herbes aromatiques?

Beaucoup d’aromatiques viennent de régions chaudes – ne serait-ce que les méditerranéennes, thym, romarin, sarriette…
Celles que vous achetez ont le plus souvent passé une partie de leur courte vie, abritée en serre.
Pour toutes ces raisons, les planter au printemps, lorsqu’il commence à faire bon, est préférable. L’idéal est entre avril à juin, voire mars pour les moins frileuses comme le persil ou la ciboulette.

Quelles herbes aromatiques planter ?

Cultiver ensemble toutes les plantes aromatiques du jardin facilite les récoltes, surtout si l’endroit est aisément accessible de la cuisine.

Si persil, ciboulette, romarin, thym et laurier sauce sont une base, c’est votre propre goût qui guidera votre choix vers d’autres espèces en complément.

Où  aménager mon carré d’herbes aromatiques ?

Dans un endroit chaud, bien ensoleillé, en sol sec pour la plupart. Seules les menthes préfèrent l’ombre et une terre humide. Persil et cerfeuil apprécient un peu d’ombrage en été.
Un carré ou un rectangle seront plus « déco » surtout si vous soignez les bordures : les modules prêts à planter, en osier ou châtaignier tressé, en demi-rondin ou en bambou se mettent en place autour en 2 temps 3 mouvements.

Mais la récolte des plantes situées au milieu n’est pas toujours facile : prévoyez quelques pas japonais dissimulés dans les plantes pour accéder au centre. La bande de 1 à 1,50 m de large permet un accès confortable à toutes les plantes, même celles du fond : entretien et récolte facilitées. Un carré surélevé (60 à 80 cm de haut) apporte en plus confort pour la récolte et l’entretien.

Avec quoi planter mes aromatiques ?

Dalles
Terreaux
Arrosages et pulvérisations
Outillage à main

Comment planter mes herbes aromatiques ?

Délimitez votre carré

Marquez les angles avec des piquets courts et reliez-les avec du ruban de chantier ou de la ficelle.

Préparez le sol

Bêchez l’emplacement où vous souhaitez installer vos aromatiques. Affinez ensuite avec une griffe et aplanissez au râteau. Ajoutez une à deux pelletées de compost sur toute la surface.

Si la terre est argileuse (elle colle aux outils), ajoutez quelques pelletées de sable grossier pour l’alléger et assurer un bon drainage.

Matérialisez le carré

Placer les bordures de votre choix : planches, pierres de récupération, bordurettes métalliques, d’osier tressé ou autres…

Pour l’esthétique mais aussi le pratique. Divisez la surface en carrés de 20 à 25 cm de côté (le triple environ pour l’angélique ou le laurier-sauce, les plus volumineuses)

Plantez les aromatiques vivaces d’abord

Elles constitueront la structure de votre carré d’aromatiques car bon nombre à feuillage persistant assurent le décor en toutes saisons. N’oubliez pas de faire tremper les pots dans une bassine avant de dépoter les plants, afin de bien humidifier la terre autour des racines.

Plantez les espèces annuelles

Semez (graines) ou plantez (jeunes plants) les espèces annuelles en bordure. Leur emplacement doit être accessible car il faut les renouveler tous les ans. Essayez de ne pas les installer tous les ans à la même place : faites-les « tourner » !

Arrosez

Arrosez copieusement lorsque toutes les plantes sont en place. Maintenez la terre humide jusque l’apparition des premières feuilles aux endroits où vous avez semé. Ensuite, vous pouvez espacer les arrosages.

L’entretien du carré d’herbes aromatiques

Le premier été

Il est bon d’arroser régulièrement les aromatiques vivaces plantées au printemps. Par la suite, elles se débrouilleront toutes seules. En revanche, basilic, cerfeuil, persil gagneront à être arrosés en été.

En novembre

Dans les régions froides, il est préférable de protéger le laurier sauce avec du voile d’hivernage.

Chaque année en mars

Coupez les agastaches au ras du sol, éliminez les portions de branches qui ont souffert du froid sur le laurier (feuilles sèches) et raccourcissez sauges, origan et santolines de la moitié de leur hauteur.

Astuces

Les aromatiques aux parfums puissants sont rarement sujets aux attaques de parasites. Elles agissent comme des repoussoirs. Cet effet peut être intéressant pour protéger d’autres plantes du jardin tels les rosiers soit en les cultivant à proximité, soit en étalant quelques rameaux d’aromatiques (des déchets de taille par exemple) au pied.

Conseils « déco »

Pour parfaire le décor, ajoutez quelques agastaches dans votre composition. C’est une plante vivace peu connue, bourrée de qualités : elle fleurit longtemps (juillet à septembre), en mauve, blanc ou bleu, et généreusement ; elle possède une belle stature (80 cm à 1 m) et un feuillage aromatique dont le parfum ressemble à celui de la mélisse-citronnelle avec une note poivrée. Elle apportera une touche originale au jardin et dans vos desserts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − six =